Rémi Samson, entraîneur à l’ACH

Le Baron a posé ses valises dans le club de handball féminin à Angoulême pour aller à la rencontre de Rémi Samson, entraîneur des joueuses de la N1 mais aussi les joueuses du pôle espoir à Marguerite de Valois. Né à Paris, ce grand sportif a quitté des études en architecture pour se consacrer au métier d’entraîneur.

Quel est votre rôle en tant qu’entraîneur ?

J’entraîne et je prépare mentalement, physiquement et médicalement les filles. Pour cela, je m’entoure de professionnels : un adjoint, une préparatrice mentale, un kinésithérapeute et un médecin et un intendant qui se charge des déplacements de l’équipe. Nous faisons régulièrement des analyses vidéos pour faire progresser les joueuses.

Quelle est votre mission en tant que directeur de technique ?

Je me charge du suivi, de l’organisation des événements, tout en harmonisant ce que l’on fait avec les jeunes pour avoir un objectif de progression des plus petites jusqu’aux grandes.

   

 

Quelles sont les ambitions pour le club cette année ?

C’est une année importante pour le club. Notre volonté est de remonter en D2. Pour cela, il ne faut pas perdre plus de trois matchs. Il faut donc préparer les joueuses au maximum, éviter les blessures. C’est un bel enjeu, un gros enjeu. C’est une pression supplémentaire mais c’est un bon challenge ! Nous souhaitons retrouver le prestige du club et nous sommes maintenant armés pour remonter en D2 !

Quelle est votre plus grande fierté depuis votre arrivée ?

Je suis fier qu’on me confie les rênes sportives du club. Les dirigeants me font confiance et me donnent carte blanche pour entraîner mon équipe. Je suis aussi fier de ce club qui est un grand club et de voir l’ACH avancer un peu plus chaque année me fait espérer aller jusqu’en D2.

Comment s’est passé le début de saison ?

Nous avons perdu en coupe de France. C’est un mal pour un bien car nous pouvons avoir des week-ends de récupération alors que nos adversaires n’en n’ont pas. Nous avons perdu en amical mais nous avons gagné contre Saint-Junien. Malheureusement samedi dernier, nous avons également perdu contre l’US Mios-Biganos Handball (33-29) mais nos ambitieuses seront rebondir !

  

Qu’appréciez-vous à Angoulême ?

Angoulême est une ville à taille humaine, très verte. Il y a des événements qui reviennent chaque année qui sont agréables, cela dynamise la ville. J’ai rencontré des personnes avec qui je me suis lié d’amitié très rapidement.

Focus sur le club et l’équipe

L’ACH a été fondé en 1967. Le club était connu sous le nom de Sporting Club Angoulême Handball (SCA handball). En 2013, après des années passées en D2, l’équipe chute en Nationale 1 féminine, l’équivalent du troisième niveau national. La salle de la Grand Font, d’une capacité de 500 places, accueille les matchs à domicile de l’ACH.

 

Composition de la N1, saison 2018-2019

♦ Horta Sylvy-Aliba-Blois
♦ Tania Serrano Garcia
♦ Marie Jonvel
♦ Marion Fémel
♦ Anabelle Courcelles
♦ Chadia Kablouti
♦ Manon Colombier
♦ Salomé Couvidat
♦ Marion Barret
♦ Marion Femel
♦ Aïda Viloria-Ponsarnau
♦ Téa Marinovic
♦ Vanessa Moesta
♦ Clarisse Jeannette
♦ Zaliata Mlamali

Composition du staff

♦ Entraîneur : Rémi Samson
♦ Entraîneur adjoint : Ghislain Fradet
♦ Préparateur physique : Christophe Rivenez
♦ Médecin : Féthi Ben Saad
♦ Kinésithérapeute : Fabian Pineau
♦ Préparatrice mentale : Béatrice Belle

* Angoulême Charente Handball
* Diplôme d’état de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport

Crédit photos :

♦ Enzo Photography
♦ Handshoot
♦ Hello

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :