Nouvelle vie pour un bureau d’Emmaüs La Couronne

Le Baron aime sa tranquillité pour écrire. Sa taverne manquait cruellement d’un bureau, lieu où il pourrait rédiger sereinement loin du tumulte du centre-ville. Le Baron a trouvé celui dont il rêvait à Emmaüs La Couronne, à une dizaine de minutes en voiture du centre d’Angoulême. Le bureau se compose d’une petite étagère, d’une table et d’un tiroir. Rien de bien extraordinaire en soi mais le Baron aime la simplicité. Pour 15€, le voilà donc parti avec sa trouvaille un peu marquée par le temps. Mais, le Baron en était sûr, elle serait un lieu de rédaction magique avec un bon coup de rafraîchissement.

 

 

Rénovation d’un meuble par le Baron Angoumoisin

Bien sûr, il a fallu que le Baron s’équipe d’un peu de matériel pour redonner vie à ce meuble. Pour cela, il s’est rendu à Action, magasin dans lequel il déniche toujours des accessoires de décoration bien sympathiques. Il y a un rayon entièrement consacré au DIY mais aussi au petit bricolage. Il a donc pu acheter un lot de pinceaux pour commencer son ouvrage. Pour le reste, il s’est déplacé dans un magasin de bricolage spécialisé.

Voici ce dont notre bricoleur a eu besoin :

– un pinceau 38 mm et un pinceau 25 mm pour les finitions

– de la peinture meuble. Le Baron a fait le choix de la peinture meuble à base de caséine de la marque « Libéron ». Il a sélectionné la teinte « soie grège » plutôt claire mais qui en raison de la couleur foncée du parquet au sol donne plus de luminosité à la pièce.

– du papier a poncer pour bois, grain moyen

– une poignée pour le tiroir.

Pour la rénovation, le Baron s’est contenté de poncer le meuble initialement vernis à l’aide du papier et d’y appliquer deux couches de la peinture spécialisée. Il souhaitait un meuble qui fasse à la fois ancien et moderne pour se marier parfaitement avec la décoration de sa maison. Pour lui donner l’effet vieilli recherché, il a terminé ses travaux en passant le papier à poncer sur la peinture de manière à faire ressortir un peu le bois initial. Touche finale, il a habillé le tiroir d’une poignée originale. Pas mal non ?

Le coût final s’élève à environ 40 euros en comptant l’achat du meuble. Il lui reste plus de la moitié de la peinture qui pourra donc être utilisée pour un autre meuble.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :