Parlons Sauvage, le Baron vous dit tout sur cette rue d’Angoulême

Située perpendiculairement à la rue Hergé, artère piétonne de la ville et la rue de Montmoreau, le Baron affectionne particulièrement la rue du Sauvage d’Angoulême. Après tout, c’est une rue qui lui ressemble, par le nom qu’on lui a attribué du moins.

 

Une rue à l’image du Baron ?

Cette rue s’appelle rue du Sauvage car la demeure de l’« Exécuteur de Haute Justice » s’y trouvait dès le XVIIème siècle nous informe le panneau.  « Exécuteur de Haute Justice », l’appellation ne parle pas vraiment d’elle-même. Et c’est normal, puisque le système d’application des peines de l’Ancien Régime était bien différent de celui que nous connaissons aujourd’hui. A cette époque, l’Exécuteur de Haute Justice appelé encore l’Exécuteur des Hautes Œuvres avait un rôle primordial. C’est à lui que revenait la charge de faire des exécutions et d’infliger les punitions corporelles. Plus encore, on lui a attribué des fonctions médicales en raison de sa confrontation habituelle avec des corps en mauvais état. Il pouvait donc médicamenter, saigner et opérer les malades.

Bref, revenons à notre histoire. Un « bourreau », tueur d’homme habitait donc rue du Sauvage à Angoulême au XVIIème siècle.  Le Baron tient donc à ce qu’on nuance la comparaison, il est sauvage c’est une chose mais il se limite à chasser oiseaux, souris et autres rongeurs. Il ne s’attaque pas aux humains, quoique…

 

DSC_2064
Arche donnant sur la rue du Rempart de l’Est

La rue du Sauvage d’hier à aujourd’hui

D’un point de vue architectural, cette rue a la particularité d’être traversée par une arche, celle de la rue du Rempart de l’Est. Le Baron aime descendre la rue du Sauvage les soirs d’été au coucher du soleil puis accéder au Rempart de l’Est par les escaliers. Celui-ci lui offre un panorama magnifique sur Angoulême et surtout une vue splendide sur l’Eglise Notre-Dame d’Obézine.

La rue du Sauvage a également connu son lot d’animations puisqu’elle hébergeait le King’s, célèbre discothèque des années 70 qui a fait danser plus d’une génération d’angoumoisins. Le Baron n’a pas connu cette époque bien sûr mais c’est Baron père et grand-père qui lui contèrent l’euphorie qui imprégnait cette rue. Le King’s faisait partie du Drugstore qui a ouvert le 6 mars 1968, lieu insolite puisque c’était le premier de province à ouvrir sur le modèle parisien des Champs Elysées. Le Drugstore concentrait tout ce dont avait besoin la jeune génération :  salle de jeux, restaurant, circuit de voitures électriques, librairie, disquaire, magasin de vêtements et même un cinéma 1000 places. Le bâtiment a été démoli en 2012 par l’office HLM de la ville pour y construire de nouveaux logements.

Aujourd’hui, la rue est plus calme bien qu’elle soit encore bercée par les soirées Off of Off des festivals de la ville et notamment lors du festival international de la bande dessinée d’Angoulême. La maison qui abrite ces soirées se situe dans l’impasse Renoleau de la Rue du Sauvage, rebaptisée par la ville impasse Charlie Schlingo en clin d’œil à l’auteur de bande dessiné français créateur des journaux BD Hebdo, Charlie Hebdo, Charlie mensuel et Hara Kiri. A chaque édition du FIBD, il est d’ailleurs remis en marge du palmarès officiel le « prix Schlingo » pour récompenser le sens de l’humour d’un auteur et le « prix Couilles au cul » pour saluer le courage artistique d’un auteur. Le Off of Off ne manque pas, chaque année, de rassembler les angoumoisins autour d’un (ou plusieurs) verres pour discuter culture et surtout bien rigoler.

Si comme le Baron, vous avez appréciez les soirées de la rue du Sauvage, qu’elles soient d’hier ou aujourd’hui, racontez-nous ! Découvrez toutes les balades du Baron…

Un commentaire sur “Parlons Sauvage, le Baron vous dit tout sur cette rue d’Angoulême

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :